Agriculteur normandLa Chambre d’agriculture de l’Orne porte le projet d’un groupement d’employeurs (GE) agricole départemental à vocation de complément de main-d’œuvre. L’idée : que deux à cinq fermes dans une même zone géographique se répartissent les heures de travail d’un salarié à temps plein. Le GE endosse les responsabilités de l’employeur. Guillaume Larchevêque, vice-président de la Chambre, y travaille avec Jean-Marc Morcet, responsable du projet. Les exploitants vont recevoir un mail d’invitation aux réunions d’information.          Lire la suite.