logo Le FigaroUn rapport de l’INSEE montre qu’un auto-entrepreneur sur trois avait en plus un emploi salarié en 2014. Le statut attire également de moins en moins de personnes.
Un auto-entrepreneur sur trois cumule son activité avec un travail salarié selon un rapport que vient de publier l’INSEE. Le revenu d’activité global de ces personnes atteint au total 2100 euros mensuels en 2014, dont seulement 14 % proviennent de leur activité non salariée. Ce qui fait clairement de ce statut un complément de revenu.
Les auto-entrepreneurs ont retiré en moyenne 410 euros mensuels de leur activité non salariée en 2013, soit huit fois moins que les indépendants classiques. Les auto-entrepreneurs n’exerçant pas d’activité salariée ont perçu en moyenne 460 euros par mois. Plus d’un sur quatre a gagné moins de 70 euros par mois, la moitié moins de 240 euros et un sur dix plus de 1 110 euros. Le faible revenu des auto-entrepreneurs est en partie dû aux plafonds imposés sur les chiffres d’affaires pour bénéficier de ce régime. Jusqu’à 32.900 euros pour les professions libérales et les prestations de service et jusqu’à 82 200 euros pour les activités commerciales et les activités d’hébergement.

Lire la suite