logo entraidC’est la malencontreuse mésaventure qui est arrivée à Francis Petit, président de la cuma de Cornille.Résultat: sept mois d’immobilisation, dont trois sans mettre le nez dehors, avant d’être autorisé à conduire de nouveau, et une rallonge à 12 mois pour être bien consolidé. Comment faire face à la lourde charge d’un élevage de 30 vaches laitières quand on est tout cassé, immobilisé sur un lit d’hôpital puis à la maison, avec la perspective d’une longue convalescence ?   Lire la suite.