logoCI-expatLa Suisse n’a jamais compté autant de travailleurs à temps partiel. Et dans un pays qui connaît pratiquement le plein-emploi, les femmes ne sont pas les seules à se laisser tenter par cette option.Le travail à temps partiel choisi (et non subi), fréquent depuis longtemps du côté des femmes, est en train de gagner du terrain chez les hommes, constate le quotidien de Lausanne Le Temps, qui commente la dernière enquête suisse sur la population active (Espa) publiée par l’Office fédéral de la statistique (OFS).                      Lire la suite