1410205722_logo-vdn-web-test-3On dit de la vente directe qu’elle peut sauver les exploitations. Chez les Sterckeman, c’est un tiers de leur fabrication. « Mais là, on est au maximum, témoigne Delphine Sterckeman. Si on ne veut faire que de la vente directe, il nous faut de la main-d’œuvre. »

Lire la suite