téléchargementFormule encore expérimentale, le « contrat de travail à temps partagé aux fins d’employabilité » fait son chemin sur le marché de l’emploi. Explications:« C’est un dispositif gagnant-gagnant pour l’employeur et le salarié », considère Olivier Betou, DRH groupe de Saint Jean Industries. Voilà maintenant trois ans que cet équipementier automobile a recours au CDI d’employabilité de la plate-forme Mon-CDI (groupe PSC). Le principe ? Une mise à disposition de personnel embauché en CDI par « un entrepreneur de travail à temps partagé », dixit la loi, pour des missions de longue durée – au-delà des dix-huit mois réglementaires généralement imposés pour les CDD et l’intérim. Lire la suite.