« Le Portail du temps partagé »

 GENERALITES

Le Portail du temps partagé a pour objectif de promouvoir le travail à temps partagé sous toutes ses formes et de mettre en valeur ses principaux acteurs. Elle se dote par le présent document d’une charte éditoriale, dont le rôle est de définir les règles auxquelles sont soumises ses activités, ses contenus, et les auteurs de ces contenus.

Le Portail du temps partagé se dote de différents outils de communication nécessaires à la réalisation de ses objectifs :

  • l’animation du site internet www.le-portail-du-temps-partage.fr,
  • l’animation sur les réseaux sociaux,
  • l’organisation de réunions de présentation auprès des entreprises, des professionnels et des institutionnels,
  • la communication auprès des organes de presse et de tout prescripteur.

Le Portail du temps partagé est une marque déposée à l’INPI le 21/02/2014 par David BIBARD, gérant et associé majoritaire de PTP DEVELOPPEMENT.

Le Portail du temps partagé assure son financement grâce au soutien de ses différents partenaires.

LIGNE EDITORIALE

Dans sa volonté d’avoir une communication efficace, le Portail du temps partagé, organise les informations autour des trois principaux types d’acteurs identifiés à ce jour :

  • les groupements d’employeurs,
  • les salariés en multi-salariat,
  • les sociétés de professionnels à temps partagé.

D’autres catégories d’informations font également l’objet d’un traitement particulier :

  • le suivi et l’analyse des évolutions du marché du travail (temps partiel, télétravail, évolution du cadre réglementaire et légal, …),
  • et tout projet(s) relatif(s) à ces sujets (observatoire du temps partagé, …).

DIFFUSION DES CONTENUS

Chaque article soumis au Portail du temps partagé fait l’objet de relectures et de vérifications, et peut être soumis à l’évaluation et à l’approbation de l’équipe du Portail du temps partagé.

Il appartient également aux lecteurs, aux utilisateurs et aux visiteurs de Portail du temps partagé d’exercer leur vigilance sur ses contenus, et de vérifier en particulier leur conformité avec la présente charte. Les visiteurs du site sont donc invités à signaler à Portail du temps partagé tout contenu qui leur semblerait contrevenir à telle ou telle règle énoncée dans cette charte, ou comportant des contenus partiellement erronés, ou contraire à des principes éthiques ou juridiques plus généraux. A partir du moment où la contribution soumise a été acceptée par Portail du temps partagé, la revue s’engage à la publier sur son site dans un délai raisonnable, ne devant pas excéder deux mois à compter de la date d’acceptation de la version définitive de la contribution.

Les articles publiés dans Le Portail du temps partagé sont en accès libre et gratuit. En contrepartie, les rédacteurs proposent leurs contributions à titre bénévole : ils ne perçoivent pas de « droit d’auteur » en compensation de la cession des droits sur leur contribution. La seule compensation prévue est la conservation, par le rédacteur, de la publication dont il a rendu compte, quand celle-ci lui a été remise par Le Portail du temps partagé.

CITATION DES CONTENUS

Les articles publiés dans Le Portail du temps partagé peuvent être cités, dans le respect des règles du droit de « courte citation » tel qu’il est régi par l’article L122-5 du droit de la propriété intellectuelle : la citation doit être brève, avec interdiction de faire une utilisation commerciale de la citation ; il y a obligation de citer le nom du rédacteur, le site Le Portail du temps partagé, et la référence complète telle qu’elle est affichée en tête ou à la fin de l’article ; il y a obligation de citer le lien hypertexte vers l’article sur le site de Le Portail du temps partagé; il est interdit d’altérer ou de modifier le texte original de l’article, et il convient de signaler toute coupe dans le texte original de l’article.

Dans le cas où l’une ou plusieurs de ces règles ne seraient pas respectées, les articles publiés dans Le Portail du temps partagé sont interdits à la reproduction sous toutes formes et pour tous pays, sauf autorisation expresse du Portail du temps partagé.