logo-letelegramme-minLe Morbihan ne bénéficiera pas d’effectifs supplémentaires dans le cadre de la Police de sécurité du quotidien (PSQ). « Les chiffres de la criminalité y demeurent bien inférieurs que dans d’autres territoires », justifie le préfet Raymond Le Deun.  Lire la suite.