logo la nouvelle republiqueCes patrons ont besoin de recruter mais ne trouvent pas forcément le profil adapté à leur entreprise. Ils sont prêts à former en interne. C’est un projet baptisé Parcours sud-Vienne mis en veille à cause de la crise sanitaire. Le Club des entrepreneurs du sud-Vienne (CESV) (1) le réactive, réfléchissant à un plan de formation qui correspond aux besoins de leurs entreprises. « Nos métiers évoluent de plus en plus vite. On cherche des gens qui s’adaptent, qui ont des valeurs humaines, qui savent travailler en équipe, qui ont le sens du relationnel, indique Marc Bouquet, coprésident du CESV. C’est tout un savoir-être. Lire la suite.