Logo L'usine nouvelleObligations cotées ou non, placements privés en euros… Les nouvelles sources de financement se multiplient pour les ETI et les PME, rebattant les cartes de la relation avec leurs banques.


 

Un DAF à temps partagé pour les PME
« Beaucoup de dirigeants de PME ne savent pas parler à leur banquier pour demander un financement, du coup ils ne font rien », déplore Xavier de Saint-Marc, un ancien directeur financier d’entreprise qui a lancé, il y a deux ans, DSM Gestion, un cabinet de DAF à temps partagé. Trop petites pour se payer un directeur financier à temps plein, les PME souffrent d’une culture financière trop faible. D’où l’idée de proposer des prestations en forfait-jour, comme le font déjà les DRH. Demande de financement, optimisation de la trésorerie, intégration d’un système informatique, aide à l’acquisition ou à la cession d’une entreprise, les missions du DAF peuvent être ponctuelles ou à long terme. « C’est en général quand ils ont un projet de transformation important qu’ils font appel à nous, explique Xavier de Saint-Marc. Le directeur financier est un moyen de le mettre en œuvre. »