logo UNAFS’ils étaient en charge du management, 78% des hommes cadres feraient en sorte que leur entreprise « n’aie pas de réticence » au temps partiel des hommes.

La possibilité de travailler à temps partiel semble contrariée chez les hommes cadres. C’est ce qu’illustre d’une étude confiée à l’IFOP par L’association mercredi C papa centrée sur « les aspirations des hommes cadres en terme d’équilibre de vie et d’égalité professionnelle »