daf-magDenis Blampoix est le dg de Polti France, société détentrice de la marque Vaporetto (25 salariés, CA : 15 M€). Il fait appel à une Daf en temps partagé pour organiser la transition entre le départ de l’ancien Daf et l’arrivée du nouveau.

Dans quel contexte avez-vous eu recours aux services d’un daf à temps partagé ? Nous avons fait appel à Frédérique Salou, daf en temps partagé, pour la période de juin à janvier avec trois objectifs. Tout d’abord, nous nous étions séparés de notre précédente daf, il fallait donc assurer la transmission. Il fallait également assurer toutes les missions de la finance. Nous sommes une filiale d’un groupe italien, donc nous sommes soumis à un reporting mensuel très structuré. Enfin, nous avons travaillé ensemble à l’identification du prochain daf de Polti France. Nous avons établi ensemble un profil de poste puis la daf a lancé une recherche et effectué une présélection. Je pense que cela sera bien plus efficace qu’une chasse de tête. Quels sont les avantages de recourir au temps partagé ?

Lire la suite