Logo FocusD’après le 6e Baromètre du Temps partagé paru en février 2021, ce mode de travail séduit – un tiers des répondants ont démarré leur activité en 2020. Les raisons ? La diversité des missions, l’apport d’expertises pointues aux entreprises et aussi le contexte de crise sanitaire. Ce qui frappe quand on observe les profils des personnes ayant opté pour une activité en temps partagé est leur grande hétérogénéité : plus d’un professionnel sur deux a plus de 50 ans, quand les 40 à 49 ans représentent 25 % et les moins de 30 ans 19 % des répondants. La parité parfaite règne entre femmes et hommes. Lire la suite.