Logo tribune de geneveMarie Méan partage son poste de médecin cadre avec un collègue. Rencontre

Dans le service de médecine interne du CHUV, un organigramme est affiché au mur. Au sommet: huit hommes. Les têtes féminines, elles, apparaissent en dessous, chez les chefs de clinique et les médecins assistants. Tout un symbole. Dans le monde médical, les femmes peinent à grimper dans la hiérarchie (lire encadré). Mais les choses bougent, et l’organigramme en question devra être mis à jour: Marie Méan, 39 ans, a rejoint en février l’équipe de cadres. Pour concilier ce job et sa famille recomposée, elle travaille en binôme avec le directeur de l’école de médecine à Lausanne, Pierre-Alexandre Bart.

Lire la suite