france 3C’est pourtant un territoire de vignes qui manque pourtant de main d’oeuvre: les viticulteurs ont toutes les peines du monde à recruter des saisonniers malgré un taux de chômage chez les jeunes élevé. Chaque année, c’est presque à chaque fois la même chose. Il faut faire face à une pénurie de main d’oeuvre dans la vigne. Et pourtant, on sait que dans ce secteur, 4000 jeunes non diplômés sont au chômage.  Lire la suite.