logo La Nouvelle RépubliqueLe sud-Vienne a du mal à recruter. Le groupement d’employeurs Valemploi a ouvert une antenne à Montmorillon au 1er février. De l’emploi dans le sud Vienne, il y en a, si on se fie aux dires des entrepreneurs. Mais affirmer que chaque emploi proposé est pourvu est une contre-vérité.
Pour solutionner ce problème, le CESV (club des entrepreneurs du sud Vienne) a imaginé la création d’un groupement d’employeurs. Ce projet, ralenti par la crise sanitaire en 2020, vient de se concrétiser au 1er février. Lire la suite.