logoParisienne-363x55Pour faire face à des investissements coûteux, quand il s’agit de s’équiper d’un scanner ou d’un IRM, mais aussi à une pénurie de personnels, des plateaux d’Imagerie Mutualisés (PIM) devraient être mis en place entre les différents hôpitaux d’un même territoire.

C’est l’une des conclusions du rapport final de la mission sur les groupements hospitaliers de territoires (GHT) qui sera remis, ce mercredi à Marisole Touraine, ministre de la Santé et que Le Figaro s’est procuré.

«Cette optimisation de l’organisation de l’imagerie hospitalière publique est actuellement une priorité aux vues de l’état de la démographie médicale de cette discipline», explique ce rapport. La mutalisation des services devrait permettre de mieux organiser la prise en charge d’un patient dans un territoire en fonction des forces et faiblesses des établissements existants. Selon le syndicat des radiologues, qui réclamait cette mesure, «l’objectif n’est pas simplement de partager du temps machine ou d’un partage de plages horaires. Ces plateaux mutualisés doivent répondre à un projet médical en relation avec les besoins prioritaires des populations». Les radiologues estiment que cette réorganisation permettra aussi aux personnels de mieux partager certaines tâches (gardes,… ) et d’instaurer une «solidarité budgétaire» pour les nouveaux équipements.

Lire la suite