logo-les-echos-frUn décret de la loi travail les rend désormais éligibles à toutes les aides à l’embauche.
On en compte 3.852, ils emploient environ 40.000 personnes en équivalents temps plein, en CDI en majorité, et les premiers ont vu le jour il y a trente ans. Et pourtant, en dehors du monde agricole qui représente près de 90 % des troupes, ils sont très peu connus. Les groupements d’employeurs, ces associations qui mettent à disposition de leurs entreprises adhérentes, TPE ou PME, des spécialistes à temps partiel dont elles ont besoin, mais qu’elles n’ont pas les moyens d’embaucher, vont connaître une évolution importante : un décret de la loi travail, publié ce mercredi, les rend désormais éligibles à toutes les aides en matière d’emploi et de formation professionnelle.

Lire la suite