logo-of-167x72Deux entreprises du bocage aux Herbiers se partagent, toute l’année, l’emploi du temps de Simon, 23ans. Une solution proposée par le groupement d’employeurs de Vendée, créé il y a un an.

Témoignage

C’est un jeune homme heureux. À 23 ans, Simon Martineau peut se targuer d’être déjà en CDI. Un statut qu’il savoure dans les deux sociétés où il est en charge de la maintenance industrielle.

Deux entreprises, un seul contrat. Brio’gel à La Tardière, et Tapasti à Réaumur – deux poids moyens de l’agroalimentaire dans le bocage – ont eu besoin de ses services et de sa disponibilité. Il leur donne, respectivement, 60 % et 40 % de ses trente-cinq heures hebdomadaires. « Dans les faits, c’est six jours avec Brio’gel puis quatre jours avec Tapasti. Mais l’emploi du temps est aménagé en fonction des besoins de chacun. »

Un CDI pas comme les autres
Depuis six mois, date de la signature de son contrat, Simon goûte aux vertus de ce CDI pas comme les autres.

Cette formule qui compile deux missions à temps partiel en un seul et même contrat lui a été proposée par le Groupement d’employeurs de Vendée (GEV). L’association se propose d’être à l’écoute des entreprises, petites et grandes, pour évaluer les besoins et tenter d’y répondre sous forme de CDI.

Simon, titulaire d’un BTS électro technique et d’une licence en alternance, a ainsi pu quitter les missions en intérim qui venaient grossir son CV depuis deux ans, à Ouest-Alu et K-Line, notamment.

Lire la suite