daf-magChamboulée par la crise du COVID-19, qui ne semble décidément épargner aucun secteur d’activité, plus d’une entreprise sur trois repousserait son projet de recrutement de cadres dirigeants. Parmi les alternatives privilégiées par ces dernières : le travail en temps partagé, les prestations de conseil et le management de transition ! Changement de plan pour les entreprises
En raison de la crise sanitaire, certains projets, notamment ceux liés au recrutement de cadres dirigeants, ont été modifiés. Selon une étude de Flexter Temps Partagé, réalisée fin 2020 auprès de 85 personnes, constituées majoritairement de chefs d’entreprises (85 %), mais aussi de DRH (8 %), la grande majorité des organisations (91 %) ont décidé de maintenir leurs projets d’embauches, malgré la crise.  Lire la suite.