Drapeau MarocLa démarche est encore peu développée au Maroc, surtout parmi les PME. Elle apporte flexibilité et coût supportable pour l’entreprise.

Alors que la mutualisation des services ou même des compétences connaît un essor dans beaucoup de pays, le Maroc semble être à la traîne. Il y va notamment de la gestion des ressources humaines pour laquelle beaucoup d’entreprises ne disposent pas d’une structure dédiée, encore moins de bonnes pratiques en la matière. Dans bon nombre de PME ou de TPE, les dirigeants s’occupent généralement de tout, la GRH comprise. L’une des raisons est la taille de l’entreprise qui ne permet pas encore d’avoir une expertise RH en interne à temps plein.

La solution, comme sous d’autres cieux, est de disposer des spécialistes RH pour quelques jours dans la semaine, ce qu’on appelle le temps partagé. Une pratique courante, surtout dans les petites structures. Cette formule consiste pour l’entreprise à partager les compétences RH dont dispose une grande entreprise, voire une autre PME.

Lire la suite