Logo La CroixStagiaires sans frontières propose à des jeunes de passer quatre jours en entreprise et un jour en association. Un dispositif de temps partagé qui contribue à décloisonner les deux univers.

Concilier expérience en entreprise et bénévolat : c’est ce que propose depuis deux ans l’association Stagiaires sans frontières. Les étudiants volontaires sont rémunérés par l’entreprise qui les recrute, et travaillent un jour par semaine pour un projet d’intérêt général porté par une association ou une entreprise sociale.

Élena, étudiante en deuxième année à l’Edhec de Lille, hésitait à effectuer son stage au sein d’une entreprise ou d’une association, lorsqu’elle a trouvé sur le site du groupe Carrefour une proposition de stage partagé.

Depuis deux mois, la jeune femme divise son temps entre Carrefour Espace emploi, le centre de recrutement du distributeur, et l’Agence du don en nature, une association qui collecte des produits invendus pour les donner aux plus démunis. « Avec ce stage, je fais deux fois plus de rencontres et j’ai deux fois plus d’expérience. C’est très stimulant », se réjouit-elle.

Lire la suite