thYPEU1DR7Face à un PIB en baisse de 9 à 10% en 2020 (source), à des confinements successifs et à une troisième vague épidémique prévue durant les premiers mois de 2021, les PME françaises doivent impérativement monter en compétences pour se démarquer de la concurrence et continuer à se développer. Or adhérer à ce constat ne suffit pas, encore faut-il avoir les moyens d’agir ! Le challenge est désormais de maîtriser la masse salariale pour limiter l’impact sur la trésorerie, ce qui dissuade les entreprises de recruter.             Lire la suite.