affiche parisienneFlexter, réseau de professionnels en temps partagé, a récemment publié les résultats de son enquête sur l’impact de la crise sanitaire sur les projets d’embauche de cadres dirigeants, qui semblent être remis à plus tard pour près d’un quart des entreprises. Selon une étude Flexter Temps Partagé, menée en ligne entre le 2 octobre au 18 novembre 2020 auprès de 85 directeurs généraux et DRH d’entreprises françaises de toute taille, et récemment parue, plus d’une entreprise sur trois ayant des projets d’embauche de cadres dirigeants en 2020 a décidé de décaler son recrutement. Si, pour assurer la continuité des missions, certaines ont eu recours au management de transition et à des prestations de conseil, d’autres se sont tournées vers le travail en temps partagé. Lire la suite.