logoLe groupement d’employeurs bretillien Hélys fait travailler une soixantaine de salariés à temps partagé. Une solution qui peut s’avérer payante pendant le déconfinement, pour sa souplesse. Si la moitié des salariés d’Hélys sont pour l’instant en chômage partiel, le groupement réalise aussi de nouveaux recrutements.  Lire la suite.